Accès rapides aux sites :    Horizon AM | Groupe | My Little Immo |

  |  Partenaires

Actualités Horizon AM

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Programme de réhabilitation de Carcans (33) : toute une histoire

Alors que les travaux de rénovation ont débuté le mois dernier en vue d'une commercialisation pour l'été 2017, Franck Le Maître revient sur la genèse de ce programme d'exception.

Quel était l’état d’avancement du projet et la situation des copropriétaires lorsque vous avez décidé de vous lancer dans cette aventure ?

Sur le plan architectural, le projet était très prometteur. Dans un cadre boisé à deux pas du lac, le bâtiment était en assez bon état, sans compter que le gros œuvre et la toiture avaient déjà été effectués, avantage non négligeable. La situation des personnes déjà propriétaires était, elle, bien plus sensible. Les travaux s'étaient arrêtés quelques années plus tôt mais elles devaient commencer à rembourser leur emprunt, sans pouvoir jouir d'une prestation finie. Nous avions donc en face de nous des personnes en colère, qui se sentaient profondément démunies.

Qu’avez-vous mis en place pour mettre ce projet sur les rails ?

La priorité consistait tout d'abord à faire changer le plan local d'urbanisme. Le bâtiment était initialement recensé comme une résidence de tourisme, et n'avait donc pas la législation d’un ensemble résidentiel. Nous nous sommes donc rapprochés de la mairie en ce sens. Il était important pour nous de montrer que nous avions un objectif commun : insuffler un renouveau à cet ensemble abandonné qui commençait à faire défaut à la commune. Nous avons également réussi à convaincre la majorité des propriétaires de participer au financement des travaux de réhabilitation, afin que tout le monde puisse profiter de cette résidence dont le potentiel est évident.

Qu’en est-il actuellement ? Et comment compter vous mettre en avant ce potentiel dont vous parliez précédemment ?

Les préparatifs du chantier sont déjà bien entamés et nous attaquons les finitions d’un appartement-témoin qui sortira dans quelques jours ; un point clé de notre commercialisation qui débutera cet été. Nous nous sommes en effet donnés pour objectif de vendre une majorité des lots durant la saison estivale. Face à cette offre qui multiplie les avantages, nous ne sommes pas très inquiets, ne serait-ce que par le prix de vente très compétitif que nous affichons, décotés de 10% à 15% par rapport au marché. De plus, ce programme s’adresse à un large public puisqu’il peut à la fois séduire des acquéreurs en recherche d’une résidence secondaire et des investisseurs locatifs, qui pourront louer meublé et donc profiter des avantages fiscaux qui en découlent. Nous nous ferons par ailleurs un plaisir d’informer nos partenaires du lancement commercial de cette opération, qui présente des points forts incontestables sur le plan patrimonial.

 

Logement : une fin de quinquennat en fanfare
L’épargne française reste trop peu investie dans l...

Sur le même sujet:

 

Immobilier

JO 2024 : de véritables opportunités pour l’immobilier francilien

C’est officiel, Paris accueillera bien les JO 2024. Cette nouvelle s’accompagne de nombreux défis pour la région Île-de-France, dont l’immobilier francilien. Les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise seront au cœur de ce grand rendez-vous mondial et devraient bénéficier d’un rattrapage de prix, sans compter la création de milliers de logements compris dans le cadre du Grand Paris.

Source : Le Figaro Immobilier


Fiscalité

Les SCPI concernées par l’Impôt sur la Fortune Immobilière

La question planait depuis quelques jours et la décision est finalement tombée : les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) seront bien impactées par l’IFI, même en cas de souscription via un contrat d’assurance-vie. Un coup dur pour cette solution d’épargne, tandis que d’autres produits proposant l’achat de valeurs mobilières ont de fortes chances, eux, d’être valorisés par la réforme.

Source : Challenges

 

Juridique

Logement social : La Cour des comptes remet en cause les aides publiques

Un référé de la Cour des comptes, rendu public le 18 septembre dernier, préconise la suppression de l’exonération de l’impôt sur les sociétés octroyée aux bailleurs sociaux. Le document, adressé au ministre de la Cohésion des Territoire et au ministre de l’Action et des comptes publique, fait état de 3 recommandations : la suppression de l’IS, le remplacement de la taxe foncière sur les propriétés bâties et la simplification de la TVA.

Source : Le Parisien


Financier

Les investisseurs institutionnels français en quête de diversification

Moins nombreux par rapport aux autres pays européens, les acteurs institutionnels français, dont les investissements représentent plus de 3.000 milliards d’euros, possèdent un véritable poids. C’est pourquoi il est nécessaire de prendre en compte leur désir de diversification vers des classes d’actifs qui séduisent de plus en plus, à l’image du capital-investissement et de l’immobilier.

Source : Les Echos

Logo HORIZON AM 2016 blanc

Les informations contenues sur ce site sont fournies à titre purement informatif et ne sauraient constituer des informations à caractère promotionnel à destination de personnes physiques ou morales non professionnelles. Les informations et le matériel contenus sur ce site ne visent pas à prodiguer des conseils, qu’il s’agisse notamment de conseils financiers, fiscaux, comptables ou juridiques, et sans que la présente énumération soit exhaustive. Les informations contenues sur le présent site ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à souscrire ou à investir dans une des Sociétés du Groupe. Les sociétés du Groupe HORIZON ne sauraient être tenues responsables, de quelque façon que ce soit, de tout dommage direct ou indirect résultant de l’usage de ces informations. Les informations contenues sur ce site ne peuvent être reproduites, totalement ou partiellement, diffusées ou distribuées à des tiers, sans l’autorisation écrite préalable du Groupe HORIZON. Ce document comporte des informations destinées exclusivement aux professionnels de la gestion de patrimoine. En tout état de cause, l’accès à ces informations est fait sous votre responsabilité et la responsabilité du Groupe HORIZON ne pourrait être engagée au titre d’une utilisation d’information qui ne correspondrait pas à votre statut effectif.