Accès rapides aux sites :    Horizon AM | Groupe | My Little Immo |

  |  Partenaires

Actualités Horizon AM

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Grand Paris : les petits ruisseaux font les grandes rivières

Les débats autour de ce projet ne doivent pas faire oublier que la nouvelle agglomération ne se résume pas à de grands chantiers urbains. Elle se fait également à travers des projets à taille humaine qui permettent de valoriser l’existant.

 Lancé par Nicolas Sarkozy en 2008 à l’échelle de l’agglomération parisienne, le Grand Paris est un projet pharaonique. Il doit permettre à notre Capitale de retrouver une attractivité et de se hisser au niveau des plus grands pôles économiques mondiaux comme Londres, Berlin, New York ou Shanghai, tout en améliorant le cadre de vie des habitants, en corrigeant les inégalités territoriales et en construisant une ville durable. Afin d’atteindre ces ambitieux objectifs, il est prévu de doubler la taille du réseau métropolitain actuel en construisant 200 kms de voies supplémentaires pour mieux couvrir la banlieue de la ville et créer des interconnections. De grands projets immobiliers et urbanistiques doivent également façonner l’agglomération pour une meilleure qualité de vie.

Si personne ne remet en cause l’utilité d’un tel projet, sa mise en œuvre paraît plus laborieuse. En effet, dix ans après son lancement, force est de constater que des pans entiers du Grand Paris restent incertains. En premier lieu, l’organisation administrative d’une telle agglomération. En effet, le projet semble davantage engendrer aujourd’hui de complexité principalement liée à la susceptibilité des différentes collectivités concernées. Les pouvoirs publics doivent donc se résoudre à trancher si elles ne veulent pas que le projet soit étouffé par le mille-feuille administratif. Autre sujet d’inquiétude, le financement du Grand Paris Express, le nouveau réseau de transport devant être achevé en 2030. L’estimation de son coût a été plusieurs fois revu à la hausse, passant de 22 milliards d’euros en 2010, à 26 milliards début 2017, puis 35 milliards l’été dernier.

Les débats autour du Grand Paris ne doivent pas faire oublier que la nouvelle agglomération ne se résume pas à de grands chantiers urbanistiques. Elle se fait également à travers des projets à taille humaine qui permettent de valoriser l’existant et il y a fort à faire sachant qu’il n’y a pas moins de 20 millions de m2 (bureaux et logements vacants) inoccupés en Île-de-France. Ce terreau est déjà exploité depuis quelques années par des acteurs spécialisés qui, à l’instar de Monsieur Jourdain avec la prose, font du Grand Paris sans le savoir. Proches du terrain, ils sont plus à même d’utiliser l’existant pour répondre concrètement à une demande qui s’exprime localement. Car l’un des objectifs du projet est d’améliorer la qualité de vie des habitants, à travers notamment une plus grande facilité à trouver des logements dans des zones bien desservies par les transports. De nombreuses initiatives peuvent y contribuer, à commencer par la transformation de bâtiments tertiaires en logements. Il en va ainsi de la délocalisation de centres de tri de La Poste qui laissent libres des locaux idéalement situés en centre-ville et réversible en logements après une légère réhabilitation. De même, l’optimisation du foncier offre de grandes perspectives. C’est par exemple le cas de la surélévation des immeubles existants ou de la meilleure utilisation du foncier souvent sous-exploité dans les résidences pavillonnaires.

Ces projets à taille humaine apportent une réponse tant aux besoins économiques que sociaux de la population de l’agglomération. Ils permettent également d’instiller une mixité à travers une part dédiée aux logements sociaux. Cette mixité est d’autant plus importante que les populations les plus faibles doivent, encore plus que les autres, résider à proximité des centres-villes ou des zones économiques, car là se trouvent principalement les emplois non qualifiés. Mais la création de logements sociaux ne suffit pas. Ces projets répondent également à une demande qui est jusque-là largement ignorée. En effet, une partie de la population éligible aux logements sociaux possède en fait les moyens d’accéder à la propriété à condition que cela se fasse dans un budget limité, il faut donc leur proposer de petites surfaces à des prix maîtrisés.

Les possibilités ne manquent donc pas en Ile-de-France. Pour peu que les blocages soient levés. Ils sont souvent d’ordre politique ou administratif. C’est peut-être par là qu’il faut commencer pour donner vie au Grand Paris.

26 avril 2018

​Les marchés résidentiels des grandes métropoles européennes souffrent des mêmes maux en matière de politique du logement, fort déficit et explosion des prix, et de réorganisation urbaine.

Source : Capital

15 mars 2018

Promoteurs, urbanistes et chercheurs préparent déjà la ville de demain sans attendre d'être dos au mur. Face au choc démographique annoncé, dans une France qui se « métropolise » à grande vitesse, il est urgent pour les acteurs de l'immobilier de préparer l'avenir. Plus dense mais aussi plus intelligente, la ville devra offrir plus de services à ses habitants.

Fort de sa double expertise en immobilier et en finance, la Direction d'Horizon AM a eu le plaisir d'être interrogée par La Tribune sur les enjeux liés à la problématique du logement, largement évoqués lors du MIPIM.
Retrouvez notre intervention en cliquant sur le lien ci-après.

Source : La Tribune

02 mars 2018

Dans une tendance globale haussière, certaines villes marquent le pas en février alors que d'autres voient leurs prix encore progresser.

Le baromètre des prix de l'immobilier de MeilleursAgents.com est toujours à la hausse. Celui de février 2018 marque la 100e édition de cet outil lancé 2008. Et les prix grimpent encore . Un constat global, marqué plus que jamais par de fortes disparités aussi bien sur ce dernier mois que sur un an glissant.

Source : Les Echos

29 janvier 2018

Les mises en chantier de logements neufs ont bondi de 15,7% en 2017 en France, comparé à 2016, tandis que les permis de construire ont progressé de 8,2%, a annoncé vendredi le ministère de la Cohésion des territoires.

Sur les 12 derniers mois écoulés à fin décembre, les mises en chantier se sont élevées à 418.900 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés sur la même période a été de 497.000, a précisé le ministère dans un communiqué. 

Source : L'Express - L'Entreprise

01 décembre 2017

Situé entre l’aéroport Charles de Gaulle et le Bourget, Europacity remporte un large succès des Franciliens en général, persuadés que ce projet va apporter une grande dynamique économique au territoire.

Source : Business Immo

30 novembre 2017

Si le Commissariat général au développement durable observe une légère baisse de -0,4% en termes de volumes de ventes, les 4 derniers trimestres sont à la hausse avec + 9,5% de réservations par rapports aux trimestres précédents.

Source : Business Immo

Logo HORIZON AM 2016 blanc

Les informations contenues sur ce site sont fournies à titre purement informatif et ne sauraient constituer des informations à caractère promotionnel à destination de personnes physiques ou morales non professionnelles. Les informations et le matériel contenus sur ce site ne visent pas à prodiguer des conseils, qu’il s’agisse notamment de conseils financiers, fiscaux, comptables ou juridiques, et sans que la présente énumération soit exhaustive. Les informations contenues sur le présent site ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à souscrire ou à investir dans une des Sociétés du Groupe. Les sociétés du Groupe HORIZON ne sauraient être tenues responsables, de quelque façon que ce soit, de tout dommage direct ou indirect résultant de l’usage de ces informations. Les informations contenues sur ce site ne peuvent être reproduites, totalement ou partiellement, diffusées ou distribuées à des tiers, sans l’autorisation écrite préalable du Groupe HORIZON. Ce document comporte des informations destinées exclusivement aux professionnels de la gestion de patrimoine. En tout état de cause, l’accès à ces informations est fait sous votre responsabilité et la responsabilité du Groupe HORIZON ne pourrait être engagée au titre d’une utilisation d’information qui ne correspondrait pas à votre statut effectif.